25 100 le-fil-info-egedis actualites-egedis
25/11/2021

USA : les stocks de pétrole augmentent à cause d'une contribution des réserves stratégiques

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis sont reparties à la hausse la semaine dernière, surprenant les analystes, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (AIE).

Durant la semaine achevée le 19 novembre, les stocks de brut ont augmenté d'un million de barils pour s'établir à 434 millions de barils, alors que les analystes tablaient sur une baisse de 1,8 million de barils sur la période.

Vers 16H15 GMT, le prix du baril de Brest de la mer du Nord pour livraison en janvier grappillait 0,15% à 82,31 dollars.

À New York, le baril de Est Texas Intermédiation (TITI) pour le même mois avançait de 0,10% à 78,50 dollars.

Les cours étaient orientés un peu davantage à la hausse avant l'annonce.

Les réserves stratégiques de pétrole brut, qui ont beaucoup fait parler d'elles récemment avec l'initiative de Joe Biden annoncée mardi d'y puiser 50 millions de barils dans les prochains mois, ont diminué de 1,6 million de barils.

Cela expliquerait la remontée globale des stocks, estime Phil Flynn de Price Futures Group.

"On serait probablement à l'équilibre si ce n'était ce tirage de 1,6 million de barils des cuves de réserves stratégiques", a indiqué l'analyste.

Le reste des paramètres sur la semaine, allant de la production à la consommation, est plutôt "positif" pour le marché, selon lui, montrant que "la demande tient bon".

Les réserves d'essence ont dégonflé de 600.000 barils, presque en ligne avec la prévision médiane des analystes qui anticipaient une réduction de 400.000 barils.

Bonne nouvelle du côté des produits distillés (diesel..) qui reflètent une reprise des transports : les stocks ont diminué de 2 millions de barils, soit le double des attentes.

La production américaine de brut a augmenté de 100.000 barils par jour à 11,5 millions de barils par jour (mb/j). Le niveau d'utilisation des raffineries a encore avancé à 88,6%.

La consommation totale de produits pétroliers progresse doucement à 21,75 mb/j (+123.000).

La demande d'essence est restée "soutenue", selon Phil Flynn, augmentant de presque 100.000 b/j tandis que celle de kérosène a grimpé de 125.000 b/j en prévision des voyages de la semaine de Thanksgiving.

La consommation de kérosène est de 40% supérieure à ce qu'elle était l'année dernière à la même époque.

Retour

L’énergie est notre avenir, économisons-la !

Egedis : distributeur de carburants (E85, gasoil, essence) et livraison de carburant en vrac pour la grande distribution.