25 100 le-fil-info-egedis actualites-egedis
28/01/2021

Le protocole de sécurité de chargement / déchargement

Le protocole de sécurité est obligatoire dès qu’une entreprise de transport de marchandises fait pénétrer un véhicule dans une entreprise d’accueil (quelle que soit sa taille) en vue d’une opération de chargement ou de déchargement quels que soient le type de marchandises, le tonnage et la nature de l’intervention du transporteur.
Le protocole de sécurité _ Un document obligatoire (1)

 

Pourquoi un protocole de sécurité ?

 

Le transport routier de marchandises est l’un des secteurs d’activité les plus accidentogènes. Les accidents surviennent souvent au cours d’opérations de chargement et de déchargement au sein de l’entreprise d’accueil. La prévention de ces accidents est donc un enjeu considérable. La réglementation et notamment le décret n° 92-158 du 20 février 1992, a ainsi prévu des règles de coordination et de prévention qui doivent être adoptées lors des opérations de chargement et de déchargement. Ces règles sont définies dans le protocole de sécurité.

 

Le protocole de sécurité, établit par le client est donc un document obligatoire (sous peine d’amende en cas d’absence).

 

Que contient le protocole de sécurité ?

 

Le protocole de sécurité est un document écrit et établi entre l’entreprise d’accueil et le transporteur. Il est constitué de cette manière :

  1. Les informations sur les entités : entreprise de transport, station-service concernée
  2. Les descriptions générales des opérations réalisées (à remplir par l’entreprise de transport)
  3. Les risques générés par les opérations
  4. Les consignes de sécurité à respecter lors de l’arrivée sur site, en stationnement, en chargement/déchargement, et au départ du site.
  5. Le plan d’accès
  6. La validation du protocole

 

Quand établir un protocole de sécurité ?

 

Le protocole doit être élaboré dans le cadre d’un échange préalable à la réalisation de l’opération.

Lorsque les opérations sont répétées, un seul protocole peut être établi (et sera valable aussi longtemps qu’il n’y a pas eu de modifications significatives de la situation)

Quand le prestataire ne peut être identifié au préalable par l’entreprise d’accueil, des consignes distribuées à l’entrée du site de l’entreprise d’accueil peuvent suffire. De même lorsqu’il s’agit de petites opérations très répétitives (dépose fréquente de petits colis…)

 

Pour en savoir plus sur l’arrêté du 26 avril 1996 : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000548018/2021-01-10/

 

Téléchargez un exemplaire du protocole de sécurité :

Cliquer ici.

 

Retour Actualité

L’énergie est notre avenir, économisons-la !

Egedis : distributeur de carburants (E85, gasoil, essence) et livraison de carburant en vrac pour la grande distribution.