25 100 le-fil-info-egedis actualites-egedis
03/06/2020

Le prix du baril de pétrole à la hausse

Les cours du pétrole se sont vus repartir à la hausse ces dernières semaines, aidés par la reprise de la production industrielle en Chine et l’espoir d’une augmentation de la demande.
Le prix du baril de pétrole à la hausse

Déconfinement : un retour progressif de la demande

Les acteurs du marché espèrent un retour de la demande avec les mesures progressives d'assouplissement du confinement imposées en raison de la pandémie de coronavirus.

Pour rappel, les prix du pétrole ont connu une chute historique courant avril, due à l'effondrement de la demande et à la surabondance de l'offre.

Quelles sont alors les différentes raisons du rebond du prix du pétrole ?

  • La réduction de la production de pétrole de 9,7 millions de barils par jour (mbj) sur deux mois, soit environ 10% de la production mondiale, mesure entrée en vigueur au 1er mai et décidée par une vingtaine de pays producteurs, a contribué à faire remonter les prix du pétrole vers 35 dollars le baril, la moitié de leur niveau du début de l'année.
  • Depuis le début du déconfinement dans plusieurs pays en mai, les populations ont recommencé à se déplacer et donc à consommer des carburants pétroliers. De même, les entreprises ont réouvert leurs portes pour recommencer à travailler, et se sont donc mises à consommer davantage d’énergie.
  • Les réductions involontaires de production (notamment aux Etats-Unis), qui ne sont pas liées à des décisions politiques, sont également un facteur de cette augmentation du prix du baril de pétrole. Comme les prix du pétrole sont descendus à des prix très bas, les compagnies pétrolières ont réduit leurs investissements, fermer des puits, réduit les forages et la production pétrolière des Etats-Unis a baissé de façon forcée.

 

Source image : https://prixdubaril.com/

 

Malgré tout, cette demande reste progressive et conditionnée au scénario de redémarrage de la production et de l’économie dans le monde.

Les grands pays producteurs de pétrole vont donc continuer à subir le choc de cette crise majeur sur plusieurs mois, en raison d’un effondrement de la consommation mondiale.

 

L’impact sur le prix à la pompe pour les français

Depuis le début de l’année, les prix des carburants en France, ont diminué, conséquence directe de la chute des prix du pétrole brut sur le marché mondial. Mais il ne faut pas s’attendre à ce que la chute des prix du carburant soit de la même ampleur que cette chute des prix du pétrole brut.

En effet, dans 1L d’essence ou de gasoil à la pompe, il y a environ 70% de taxes. Les prix à la pompe n’évoluent donc pas proportionnellement au prix du pétrole. Quand les prix du pétrole baissent d’environ 50%, il faut s’attendre à une baisse des prix des carburant d’au maximum 15%.

 

 

Source image : https://carbu.com/france/prixmoyens

Egedis, votre distributeur de carburant en France

Retour Actualité

L’énergie est notre avenir, économisons-la !

Egedis : distributeur de carburants (E85, gasoil, essence) et livraison de carburant en vrac pour la grande distribution.